Une question ? Besoin d'un devis ?

Pas de soucis ! Nous pouvons vous rappeler gratuitement ou vous pouvez nous contacter au 04 50 57 19 38.

Appelez-moi ! (c'est gratuit !) 04 50 57 19 38

Taille

2 à 15 mm selon les espèces

Identification

Il en existe environ 180 espèces en France, elles vivent en colonie : la reine, les ouvrières, les mâles Leur corps est recouvert d’une carapace appelée exosquelette, il est composé de 3 parties :

  • la tête qui comporte des antennes composées de 11 segments sortes de capteurs communicants leur permettant de détecter les phéromones ainsi que ce qui les entoure, les mandibules plus ou moins développées selon le type de fourmi leur servent à saisir ou à combattre et 2 yeux à facettes leur assurant une vision à 360°,
  • le thorax où sont rattachées les pattes terminées par des griffes et les ailes
  • et l’abdomen est la partie postérieure de la fourmi, il contient les organes digestifs, la fourmi a la particularité de posséder 2 estomacs : le jabot ou estomac social reçoit la nourriture ingérée, elle sera redistribuée aux autres ouvrières, aux larves et à la reine par trophallaxie. L’excédent se déverse dans le 2ème estomac qui servira de nourriture à la fourmi. Il contient également tout l’appareil reproducteur et les glandes à venin, il est terminé par un aiguillon.

 

Cycle Biologique

La reproduction a lieu une à deux fois par an au printemps et à l’automne lors de soirées chaudes et orageuses, elle commence par l’essaimage : on observe à la surface du nid une agitation extrême et la sortie de nombreuses fourmis ailées qui vont aller s’accoupler en vol ou à la cime des végétaux avoisinants pendant une heure environ puis les mâles meurent rapidement, les futures reines garderont la semence toute leur vie. Elles s’arrachent aussitôt leurs ailes qui leur serviront de nourriture et les empêchent de se glisser dans les cavités qui abriteront leur futur nid. Une fois barricadées, elles pondent des larves qui donneront des ouvrières en quelques semaines à quelques mois capables de creuser vers l’extérieur pour ramener de la nourriture. Pendant ce temps elle s’autoalimente avec les muscles de ses ailes devenus inutiles et nourrit ses larves avec ses glandes salivaires, elle se nourrit aussi de quelques larves pour survivre.
Une fois nourrie correctement la reine se remet à pondre dans de nouvelles chambres aménagées au fond des galeries creusées par les jeunes ouvrières.
Fécondité : La femelle peut pondre entre 3à et 2000 œufs par jour suivant la période.

Régime alimentaire

Il existe une grande diversité selon le type d’évolution :

  • Les fourmis primitives sont insectivores : les plus féroces sont les fourmis légionnaires d’Afrique
  • Les fourmis granivores plus évoluées
  • Les fourmis éleveuses de bétail, elles protègent les pucerons de leurs prédateurs et se nourrissent de leurs excréments constitués de sucs végétaux très sucrés appelé miellats
  • Les fourmis champignonnistes

 

Habitat

La plupart des fourmis, en particulier dans les régions tempérées, vivent sous terre. Une fourmilière peut compter à elle seule plusieurs milliards d’individus. Les nids épigés plus évolués sont beaucoup plus fréquents, construits en terre ou en détritus végétaux , ils s’élèvent au dessus du sol, au fur et à mesure du forage des galeries.

Maladies

La plupart des fourmis, en particulier dans les régions tempérées, vivent sous terre. Une fourmilière peut compter à elle seule plusieurs milliards d’individus. Les nids épigés plus évolués sont beaucoup plus fréquents, construits en terre ou en détritus végétaux , ils s’élèvent au dessus du sol, au fur et à mesure du forage des galeries.


Image de profil de David AUTOMME

Écrivez votre avis sur Hygiène-Centre-Est à Seynod


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire posté, ajoutez en un !

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Partagez l'article !

Derniers tweets