Une question ? Besoin d'un devis ?

Pas de soucis ! Nous pouvons vous rappeler gratuitement ou vous pouvez nous contacter au 04 50 57 19 38.

Appelez-moi ! (c'est gratuit !) 04 50 57 19 38

Description

L’anthrène est un coléoptère ressemblant à une petite coccinelle dont il est proche mais dont les larves sont de redoutables ravageurs aussi bien de nos réserves de produits d’origine animale et/ou végétale que le mobilier, les tapis, les textiles, les tableaux, les livres…
On retrouve ainsi :

  • L’Anthrène bigarré des tapis (Anthrenus verbasci)
  • L’Anthrène du mobilier (Anthrenus flavipes)
  • L’Anthrène des musées (Anthrenus museorum)

Taille

Leur taille varie selon les espèces citées précédemment, soit de 2 à 4 mm pour les adultes.

Identification

Les adultes sont de forme ovale avec des ailes antérieures dures et tannées se rejoignant au milieu du dos de couleur brune avec des écailles jaunes ou blanches. Il dispose de pièces buccales broyeuses.

Cycle biologique

Le cycle complet dure environ 2 à 6 semaines selon les espèces, la femelle pond entre 20 et 100 œufs en moyenne de couleur crème de 0.5mm en 1 à 3 lots près des sources de nourriture, dans des endroits sombres et abrités comme derrière les plinthes. Après 10 à 20 jours, les œufs éclosent, et ce sont les larves qui causent le plus de dégâts. Ce sont les chenilles laineuses, velues dont la couleur de la larve varie selon les aliments qu’elle consomme, soit blanche, marron ou brun clair. La durée de la vie larvaire dépend du milieu dans lequel elle se trouve, s’il est chaud, sec avec de la nourriture. Elles affectionnent particulièrement l’obscurité, au cours de cette période les larves muent plusieurs fois jusqu’au passage au stade de nymphe qui prend de 10 à 30 jours. La nymphe se développe dans la dernière enveloppe, de couleur blanche, leur durée de vie est d’environ 3 semaines à l’issue de laquelle elles donneront des anthrènes adultes. Les larves peuvent causer des dommages considérables sur les produits stockés dont elles se nourrissent. Car contrairement aux adultes qui se plaisent à l’extérieur, elles se cachent à l’intérieur des habitations et particulièrement en automne où elles cherchent de la nourriture et des sites d’hibernation. L’importance de leurs dégâts est liée à la valeur marchande, patrimoniale ou culturelle des matériaux attaqués ou consommés. Ces insectes sont essentiellement carnivores, insectivores se nourrissant d’animaux morts. Les larves fortement poilues peuvent enfin être à l’origine d’allergies respiratoires par la dissémination de leurs poils dans l’atmosphère.

Habitat

On les retrouve à l’intérieur des habitations, à labri de la lumière, sous les tapis, dans les entrepôts, les placards, les armoires, les tiroirs, les locaux de stockage, les musées. Originaires des pays subtropicaux, leur survie est assurée grâce au chauffage central qui leur permet de se reproduire en toutes saisons. Les nids d’oiseaux et de rongeurs, les restes d’animaux et les insectes morts constituent fréquemment des réservoirs d’infestation.


Image de profil de David AUTOMME

Écrivez votre avis sur Hygiène-Centre-Est à Seynod


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire posté, ajoutez en un !

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Partagez l'article !

Derniers tweets