Une question ? Besoin d'un devis ?

Pas de soucis ! Nous pouvons vous rappeler gratuitement ou vous pouvez nous contacter au 04 50 57 19 38.

Appelez-moi ! (c'est gratuit !) 04 50 57 19 38

Le Syndrome de Diogène tire son nom d’un philosophe grec : Diogène de Sinope, aussi appelé Diogène le Cynique, qui vécut au Vème siècle avant Jésus-Christ dans le plus grand dénuement au mépris des richesses et des conventions sociales.
Ce syndrome a été décrit par Clark en 1975 pour caractériser un trouble obsessionnel compulsif (TOC) associant une négligence extrême de l’hygiène corporelle et domestique ainsi qu’une syllogomanie qui conduit à des conditions de vie insalubres.
Le syllogomaniaque est un accumulateur compulsif qui a des difficultés à jeter et a l’obsession de tout conserver jusqu’à ce que cela nuise à son espace vital.
Lorsque le trouble est poussé au paroxysme, qu\'il est à son apogée, le sujet exprime la violence de son conflit intrapsychique par un refus total de jeter les aliments avariés, ses excréments, ses saletés corporelles.
Ce comportement n’a aucun rapport avec des problèmes financiers.
Ces sujets ont fréquemment conservé leur autonomie et sont souvent repérés lors d’une hospitalisation, soit par la révélation de leurs conditions de vie par leur entourage familial, soit enfin lors de plaintes du voisinage pour nuisance (puanteur, vermines …).
Caractéristiques du Syndrome de Diogène :

  • Négligence de l‘hygiène corporelle et du lieu de vie
  • Syllogomanie : entassement pathologique de divers objets inutiles, collectionnisme morbide
  • Déni de la réalité et absence de honte relative à leur condition de vie
  • Isolement social
  • Refus de toute aide considérée comme intrusive

Risques encourus :

  1. Risques sanitaires : l’accumulation de détritus et d’objets hétéroclites associés à une humidité excessive favorise le développement de moisissures, de bactéries, d’acariens et petits insectes. Les nombreux animaux domestiques qui cohabitent dans le logement viennent ajouter aux risques de maladies infectieuses, l’asthme mais aussi des risques d’intoxication grave comme les gastroentérites aigues, les risques de piqures.
  2. Risques chimiques : l’accumulation de produits domestiques courants peut entrainer des risques d’incendie accidentels avec intoxication par fumées d’incendie, brulures chimiques
  3. Odeurs nauséabondes pouvant être toxiques comme des taux particulièrement élevés d’ammoniac aérien provenant de l’urine des animaux
  4. Prolifération de nuisibles : l’amoncèlement d’immondices favorise l’envahissement par les blattes mais aussi les puces et punaises de lit mais également les rongeurs et les guêpes


Image de profil de David AUTOMME

Écrivez votre avis sur Hygiène-Centre-Est à Seynod


Commentaires

Il n'y a aucun commentaire posté, ajoutez en un !

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire

Partagez l'article !

Derniers tweets